Réunion Pilotage

Prochain groupe de pilotage, lundi 6 novembre espace Bizet

Dans l'introduction à Georges Deherme il est question du positivisme d'Auguste Comte

Voilà quelques notions pour se rafraichir la mémoire . Pour ce passionné de mathématiques qui vécu de 1798 à 1857 ,il n'est de science qu'au travers de la raison et des faits. Comte considère que le progrès de la connaissance et le progrès social dépendent uniquement de celui des sciences.
Comte sera l'apôtre du Positivisme, doctrine de l'empirisme et de la rigueur. Le Positivisme prône l'abandon des spéculations stériles, pour ne retenir que l'objectivité des connaissances construites par l'expérience, l'observation des faits et le raisonnement.Afin d'analyser la société industrielle naissante il songe à fonder une science du social, il invente alors le terme de sociologie.
A travers sa sociologie et sa théorie de la société Comte s'oppose à tout individualisme . L'esprit positiviste est social.
Si Comte trace les bases de la sociologie , il édifie et proclame en 1847 la création "d'une religion de l'Humanité". Dans cette nouvelle religion la science et en particulier la science sociale remplacera les dogmes.
Les oeuvres:
Considérations Philosophiques sur les Sciences et les Savants 1825,
Cours de Philosophie Positive 1830-1842,
Discours sur l'Esprit Positiviste 1844,
Traité de Sociologie 1851-1854,
Catéchisme Positiviste 1852

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire