Réunion Pilotage

Prochain groupe de pilotage lundi 15 mai 20h30 Espace Bizet à Aiffres.

Quelques données historiques.Georges Deherme.

Georges Deherme est considéré comme l'initiateur des universités populaires.Qui était-il ?
Deherme nait en 1867 dans une famille de typographes.Dès douze ans il apprend les métiers du bois et fréquente assez vite les milieux anarchistes. Installé à Paris dans le quartier du meuble ,il fut l'un des fondateurs de la revue Antipatriotique Révolutionnaire.
A partir de 1885 ,il collabore au journal le Droit Social de Marseille,ainsi qu'à Terre et Liberté,organe communiste anarchiste puis écrit dans l'Autonomie Individuelle. Il adhère au syndicat des sculpteurs sur bois et à la coopérative la Moissonneuse. Autodidacte,il se nourrit des oeuvres de Proudhon, d'ouvrages sociologiques, moralistes et scientifiques.
Il sera également cofondateur avec Paul Desjardins, Ferdinand Buisson, Charles Gide, Georges Séailles de l'Union pour l'Action Morale qui deviendra l'Union pour la Vérité. En parallèle il collabore au quotidien anarchisant la Renaissance.
Cependant vers 1894 il abandonnera l'anarchisme et choisira la coopération comme moyen d'action. Il en devient à partir de 1900 un fervent propagandiste dans sa revue "l'Almanach de la Coopération".
Elu en 1899 au Comité Central de l'Union Coopérative , il y prit parti contre la Bourse des coopératives socialistes en défendant l'indépendance de la coopération face aux ingérences politiques.S'il collabore encore en 1901 à l'organe individualiste l'Homme, il abandonnera les idées libertaires pour se consacrer le reste de sa vie à l'étude du Positivisme.
Georges Deherme est connu avant tout comme le fondateur des Universités Populaires. Pour promouvoir la culture populaire et assurer la liaison entre les universités populaires, il fondra la revue en 1895 "la Coopérative des Idées".
Avec quelques amis ,il ouvrit dans un local de la rue Paul Bert, une petite société coopérative et il y installera l'une des premières universités qui prit le nom du journal " la Coopérative des Idées". L'objectif est d'y regrouper des travailleurs libres, de former des administrateurs de coopératives et de syndicats, une élite ouvrière "noyau vivant de la future société".
Peu de temps après cette création Georges Deherme créa une Société des Universités Populaires dont le catholique Mazel fut le secrétaire. Elle sera dirigé par la suite par Séailles professeur à La Sorbonne. Intellectuels et bourgeois libéraux rejoindront les universités désireux "d'aller au peuple" pour faire son éducation.
Proudhonienne avec Deherme, la société des universités populaires deviendra marxiste syndicaliste avec Séailles.
L'université Deherme sera marquante, institution très dynamique, elle attire un millier d'adhérents qui participent aux multiples activités d'enseignement et de loisirs. Elle est à l'initiative d'un théâtre du peuple, elle fait connaître sport et cinéma et Deherme proche du peintre symboliste A. Séon associe l'art aux activités. L'animateur projette également la création d'un Palais du Peuple.Mais Deherme est un homme autoritaire , il est contesté sur ses choix pédagogiques. L'invitation d'un curé comme conférencier provoque les laïcs et les socialistes, Deherme est contraint de partir en 1904.
Deherme est devenu un véritable écrivain, il publie de nombreuses oeuvres: la Démocratie Vivante, la Crise Sociale, les Classes Moyennes, le Pouvoir Social des Femmes, l'Argent et la Richesse, aux Jeunes Gens, un maître Auguste Comte, une direction le Positivisme. Il se consacre entièrement à la diffusion du positivisme dans sa revue et aux travers de nouveaux ouvrages: Auguste Comte et son oeuvre en 1909 Croître ou Disparaitre en 1910.
Il se rapprochera de Charles Maurras et en 1921 il créé le Groupe Auguste Comte pour populariser la pensée du Maître. Il publie encore le Positivisme dans l'Action, Pensées et Préceptes d'Auguste Comte en 1924, Démocratie et sociocratie en 1930.
Autodidacte ,il s'est construit une personnalité riche et attachante ,certes controversée mais aux facettes polémistes et doctrinaires talentueuses. Il meurt le 25 Janvier 1937.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire